Inné ou acquis : naît-on vraiment organisé.e ?

Inné ou acquis : naît-on vraiment organisé.e ? La question mérite d’être posée ! Faut-il ou non avoir été doté à la naissance du super pouvoir de l’organisation par la fée marraine ou au contraire, être organisé est à la portée de tout un chacun ? Le débat est lancé.

Mais au fond, l’organisation c’est quoi ?

Selon le dictionnaire, organiser consiste à s’occuper de chacun des éléments d’un ensemble de façon à constituer un tout cohérent. C’est aussi préparer quelque chose dans ses détails, le combiner, en coordonner les différents éléments, savoir gérer son temps, mais aussi répartir des choses harmonieusement dans un espace. Et je pense que ça parlera à bon nombre d’entre vous !

Si je devais donner ma propre définition, je dirais que l’organisation consiste à mettre en oeuvre des process pour faciliter la gestion, la répartition et le suivi de ce dont on a la charge ou la responsabilité.

Barbara Rolland

C’est ainsi valable au travail comme à la maison, et nous concerne tous à des degrés plus ou moins importants, que l’on soit un homme ou une femme, jeune ou plus âgé, qu’il s’agisse d’organiser ses prochaines vacances, son dressing, de gérer les tâches domestiques, les courses et les repas, ses études, d’être efficace au travail, vous l’aurez compris : les domaines sont infinis et directement corrélés à notre quotidien.

Ce qu’il faut garder à l’esprit, et je vais pour ça paraphraser Diane, c’est que l‘organisation n’est pas une fin en soi, mais juste un moyen qui doit venir au service de notre vie, au service de notre quotidien.

Partant de là, on peut donc considérer que l’organisation n’est pas innée et qu’elle s’acquiert au fil du temps, de notre éducation, de nos expériences mais aussi de nos besoins. Car il est vrai que quand on est confronté à une problématique d’organisation qui devient pesante, voire même dangereuse dans certains cas, on est parfois bien obligé de trouver des solutions pour faire face. Ça passe alors par une recherche individuelle, d’outils, de méthodes, par des tests successifs qui parfois aboutissent, parfois non. 

Et c’est tout à fait normal puisque par définition, une même organisation ne pourra pas convenir à tout le monde de la même manière et doit tenir compte de chaque individu et bien sûr… de ses modes de vie. 

On peut aussi faire appel à un professionnel de l’organisation

Le Professionnel de l’Organisation, de par son expertise, saura nous proposer des solutions sur mesure pour répondre à notre problématique. Une belle façon de dédramatiser et d’atteindre plus vite l’objectif visé.

Dans tous les cas, il s’agira d’être prêt. Prêt à accepter le changement. En organisation, il n’existe pas de formule magique, il ne suffit pas d’avoir un peu envie de… 

Pour qu’elle soit efficace et pérenne, j’ai plutôt tendance à penser qu’il faut un savant mélange de volonté, d’outils, de méthodologie, et bien sûr de régularité. Ça passera donc nécessairement par une adhésion personnelle mais aussi par quelques efforts. 

Alors oui, il existe bien des natures dites organisées et méthodiques, là où d’autres se diront eux-mêmes dispersés ou encore désorganisés dans leur quotidien professionnel comme personnel. A savoir que l’éducation et l’environnement dans lesquels on a grandi nous prédisposent certainement, dans un sens comme dans l’autre. Même s’il est vrai que je prends ici un raccourci car il arrive aussi que trop de rigueur et d’organisation durant l’enfance conduise certaines personnes vers tout son contraire, et inversement. Pour faire court, et Ann Van Den Hautte de la Psy du Logis, HO et psychologue, le confirmait encore récemment : il n’existe pas de règle en la matière.

La bonne nouvelle, et moi j’aime plutôt bien les bonnes nouvelles, c’est que rien n’est immuable et qu’on peut par exemple avoir été bordélique et devenir ordonné, se dire désorganisé et devenir méthodique. 

Qu’on se le dise, on peut aussi être organisé et connaitre des périodes où on se laisse un peu dépasser, on reste des humains avant tout, et c’est même plutôt rassurant !

Être organisé, c’est en quelque sorte avoir la main sur sa vie et jouir des nombreux avantages qui en découlent : souvent on gagne du temps et on sait tous combien notre temps est précieux, c’est apparaitre aux yeux des autres comme quelqu’un de fiable sur qui on peut compter, c’est aussi s’éviter le stress des préparatifs de dernière minute, faire des économies, la garantie de ne rien perdre, de ne rien oublier ou presque, bref les avantages sont nombreux !

Mais être organisé, on peut considérer que c’est aussi le reflet d’un besoin de contrôle absolu et il est parfois difficile de lâcher prise ou encore de laisser une place à l’imprévu, à la spontanéité. On a tous plus ou moins des souvenirs inoubliables qui bien qu’improvisés et imparfaits, sont des instants magiques, gravés dans nos mémoires.

Pour finir, et c’est sans doute ce qu’il faudra retenir, c’est que l’organisation ne doit pas être vécue comme une injonction au bonheur, mais plutôt comme un outil facilitateur de notre quotidien. A utiliser au gré de nos envies et de nos besoins, au moment qui nous paraitra le plus opportun.

Barbara Rolland

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *